Secrets in the Bible
Durant l’Ere de l’information l’ignorance est un choix. Un ignorant n'est pas un idiot, mais quelqu'un qui ignore, très souvent délibérément, certaines informations.

Un croyant accepte des idées –scientifiques ou religieuses – non pas pour démontrer qu’elles sont correctes mais parce qu’il fait confiance à des autorités qui assurent qu’elles le sont.

3 idées à prendre en considération lors de l’évaluation de la Bible:


1 Dire que la Bible est un livre «sacré» signifiait à l'origine reconnaitre qu’elle garde des secrets. L'idée de contenir la Parole de Dieu et qu’elle dit la vérité est venu plus tard.
2 Le mot «religion», qui vient du mot latin « relegere » et qui signifie relecture renvoie à la lecture de la Bible, et à découvrir ses secrets de plus en plus.
3 Selon une tradition ancienne, un illuminé est capable de créer un mystère qui dévoile ses secrets après de nombreuses générations. C'est le cas de la Bible.